Pathologies et traitements

L’épaule est une articulation complexe, comprenant de nombreux éléments pouvant être endommagés par un traumatisme ou par l’usure du fait d’une utilisation répétée importante (dans certaines professions ou certains sports).

Chaque pathologie requière un traitement adapté, parfois chirurgical.

Prothèses d'Epaule

Un traumatisme (par chute sur l’épaule par exemple) peut entraîner une fracture (de la tête de l’humérus, de la clavicule…), une tendinite ou une rupture des tendons de la coiffe, une luxation articulaire.

Voir la page

Labrum / Bourrelet - Slap Lésion

Le labrum est un fibrocartilage entourant l’articulation gléno-humérale qui participe à la bonne congruence et qui assure donc la stabilité de l’épaule. Le labrum peut être lésé, déchiré ce qui entraîne des douleurs et parfois une instabilité d’épaule (avec subluxations, voire luxations gléno-humérales).

Le tendon du Long Biceps est fixé en continuité avec le labrum. Il peut donc être également concerné par la déchirure du labrum : lésion labro-bicipitale (ou SLAP lésion).

Grâce à l’Arthroscopie d’épaule, ces lésions sont beaucoup mieux connues et, par conséquent, mieux prises en charge.

Voir la page

Arthrose d'Epaule

L’arthrose d’épaule (usure des cartilages) s’observe le plus souvent chez des personnes de plus de 60 ans. Elle peut être liée à des gestes répétitifs au fil des années, à un ancien traumatisme (fracture de l’humérus, rupture des tendons de la coiffe…) ; parfois aucune cause n’est retrouvée.

Voir la page

Luxations d'épaule récidivantes

L’épaule est l’articulation la plus mobile de l’organisme avec des mouvements possibles dans les 3 plans de l’espace. Cette capacité fabuleuse de mouvement explique sa faible stabilité et donc sa vulnérabilité aux luxations, en particulier chez les sportifs.

Après plusieurs épisodes de luxations (ou de « subluxations »), le patient développe une instabilité chronique et une gêne quotidienne avec appréhension pour des gestes de plus en plus simples. Une intervention de stabilisation peut alors être envisagée. En fonction de plusieurs critères, l’intervention peut se faire sous Arthroscopie ou « à ciel ouvert » classique par butée osseuse.

Voir la page

Rupture de coiffe et conflit sous-acrimal

La coiffe des rotateurs est un ensemble de 4 tendons de l’épaule qui se fixent sur la tête de l’humérus. Ces tendons peuvent être arrachés à la suite d’un traumatisme ou de manière spontanée du fait de leur usure. Ceci est favorisé par un conflit de la coiffe avec l’acromion (conflit sous-acromial), en particulier après 50 ans. Ceci entraîne des douleurs quotidiennes, souvent nocturnes, insomniantes, dégradant la qualité de vie.

En fonction de l’importance de la rupture (rétraction tendineuse, qualité du corps musculaire), une réparation peut être envisagée. Depuis quelques années, grâce aux progrès de la chirurgie, la réparation peut se faire sous Arthroscopie, sans nécessité d’une large incision.

Voir la page