Entorses et luxations acromio-claviculaires

Anatomie de l'acromio-claviculaire

L’articulation acromio-claviculaire relie la clavicule à l’acromion de l’omoplate. Elle ne doit pas être confondue avec l’articulation scapulo-humérale (ou gléno-humérale) qui est la principale articulation de l’épaule et qui est encore plus sujette aux luxations (voir rubrique « Luxations récidivantes »).

Au centre de l’articulation se trouve un disque fibreux qui sert de cale, de la même façon qu’un ménisque au genou, et qui permet d’absorber les forces en compression (rôle d’amortisseur).

La stabilité de l’articulation acromio-claviculaire est assurée par plusieurs ligaments. Les 2 plus importants sont les ligaments coraco-claviculaires, tendus entre la clavicule et l’apophyse coracoïde : les ligaments trapézoïde et conoïde.

A ceux-ci s’ajoutent les ligaments acromio-claviculaires, toutefois moins résistants que les 2 précédents.

Enfin, les muscles de l’épaule, deltoïde et trapèze, permettent également une stabilité « dynamique ».